Barre-menu

1.8.17

Geek Contest n°5 : quand l'appétit va, tout va ! ♥


Eeeeet c'est l'heure du Geek Contest, quinte édition, celle que j'attendais impatiemment depuis un mois (en vrai j'avais oublié que ça arriverait aussi vite) parce qu'elle est centrée sur un sujet génial (et que j'adore).
... non je déconne, en fait je viens juste de trouver ce que j'allais y raconter, c'est dingue parce que parfois, même pour un sujet qu'on maîtrise et qui nous est très familier, on peut galérer pour avoir des idées pertinentes ^^

 Alors, petit rappel rapide, le Geek Contest c'est un thème choisi par le créateur, Kavaliero of the PieceofGeek, et cinq propositions faites par les participants dont lui-même répondant à cinq exigences : un film, une série, un jeu vidéo, un livre, et un objet ou personnage célèbre.
Et donc, pour cette fois on parle de dieux et myth... ah non, ça c'est la prochaine, encore un sujet de ouf que je vais adorer. T'fais chier Kav' ♥
On parle de bouffe.
Le sujet de la quinte Geek, c'est la nourriture. Allez, c'est parti.


Jeu vidéo : tir groupé sur Don't Starve et The Elder Scrolls Skyrim : Hearthfire.

Don't Starve, le bien nommé "surtout ne te laisse pas affamer" est évidemment un jeu où la nourriture est primordiale (avec la santé et l'équilibre mental, mais bon ^^).
C'est un jeu où le personnage principal doit chasser, piéger, tuer, traquer, cultiver, cueillir, pêcher bref, exercer tout un tas d'activités destructrices à seule fin de se sustenter. Ce faisant, le ou la voilà en train de préparer, au choix, des pierogi, des boulettes de viande, du jambon au miel, du ragoût, des brochettes, des croquettes de poisson et autres plats plus exotiques et riches les uns que les autres. Tu sais, tous ces trucs que tu cuisineras jamais en vrai parce que dans notre monde il faut souscrire à un prêt bancaire pour faire venir le moindre ingrédient original de l'autre bout du monde par ton épicier asiatique préféré... (et vous devriez voir Don't Starve : Shipwrecked, dans le genre tropical, les denrées insulaires se posent là)

Vous voulez du nomnom ? Poissons, viandes, coquillages et légumes au menu !

D'un autre côté, on aurait peut-être difficilement pu imaginer Skyrim dans ce Geek Contest. De prime abord, c'est pas un jeu spécialement centré sur la boustifaille... Ouais mais voilà : Hearthfire. Âtrefeu en français, du nom d'un des mois du calendrier de Tamriel, ce DLC officiel fait ce que ne faisaient pas les contenus précédents de la série, à savoir donner un caractère domestique au personnage principal. Dans tous les sens du terme (je rappelle, domestique > domus > la maison...).
Et il se trouve que, dans les ajouts des trois énormes demeures qu'on peut se bâtir, il y a notamment une cuisine.
Alors déjà dans le jeu de base on peut se faire plaisir en produisant des objets de soin aussi séduisants qu'efficace - fondue d'Elsweyr à base de fromage, sucrelune et bière, gibiers, soupes, légumes, fromages... - mais là, on dispose désormais d'un énorme four en pierre où préparer des tartes et pâtisseries pour se régaler et réjouir les enfants. C'est du coup extrêmement dommage que le DLC n'ajoute pas un arbre de compétences spécialement dédié à la cuisine ! ♥

Encore un peu de nomnom ?


Film : Ponyo sur la falaise.

C'est tellement un motif récurrent dans l'animation japonaise, en série (Sangoku qui est un gouffre à nourriture ambulant, pour ne citer que lui) ou en film, qu'il semble naturel de citer ici un de ses représentants (même si bon, ma première idée, Ratatouille, était bien aussi ^^).
Alors pour les Ghibli en général je sais pas parce que ceux que j'ai vus, soit à peu près les trois-quarts, c'était y'a un bail, mais pour Ponyo en particulier, qui est un de mes préférés (avec Totoro, Pompoko, La colline aux coquelicots, Kavaliero et Arrietty. C'est presque une série en O.), y'a une séquence qui vend du rêve à chaque fois.

Ça me ferait presque regretter d'être végétarien ! J'ai dit presque !

Ponyo a quitté l'océan, elle est devenue humaine, on va dire que son organisme et son alimentation ont suivi parce que ta gueule c'est magique, ce qui permet à la maman de Sosuke de leur préparer, à son fils et à elle, un véritable délice de merveille japonaise, un des rares trucs qu'ils font bien au pays des meurtriers des océans. Un ramen.
Des nouilles, des légumes, un œuf et une belle tranche de jambon à se damner dans un délicieux bouillon, le tout baignant dans un bol élégant. Rah ptain rien que d'y penser ça donne trop faim X_x


Série : Pushing Daisies.

Ouais, encore. Ma culture série est assez limitée, on tourne vite autour des mêmes thèmes ou genres ^^
Alors outre que Pushing Daisies est une série qui joue merveilleusement sur le temps, c'est une série qui met en scène le couple d'une jeune femme décédée et ramenée à la vie (Anna Friel ♥ en Chuck ♥ Charles ♥) et d'un... pâtissier. Qu'on devrait carrément appeler un artiste-pâtissier.
Ses tartes sont toutes plus belles les unes que les autres, y'a plein de fruits plus frais que s'ils venaient d'être cueillis (rapport au pouvoir de Ned) avec du sucre, des dorures au jaune d'œuf, du feuilletage et... bon, faut que j'arrête, j'ai pas les moyens d'aller m'acheter une tarte x)

Ptain les cheesecakes c'est un peu le truc le plus cool de l'univers, franchement.

Non mais un jour je saurai en faire, vous verrez !! O_O


Livre : L'assassin royal tome 1 - L'apprenti-assassin.

Alors je le dis d'emblée : j'aime pas cette série. J'aime pas son ton mélodramatique, j'aime pas les tomes 7 à 13 qui sont aussi mauvais qu'inutiles, j'aime pas le happy end totalement gratuit à la fin, et je trouve l'épilogue à la fin du 6 beaucoup plus élégant et pertinent. J'aime pas le fait que Fitz finisse bien alors qu'il est plus logique pour ce personnage de finir en solitaire avec son loup.


PAR CONTRE, j'adore le fait que cette série se déroule dans un univers médiéval relativement réaliste. C'est-à-dire qu'une bonne partie de l'action se déroule dans un château, notamment dans ses cuisines, et qu'on y mange à la médiévale : du pain frais, du beurre, de la viande, du fromage rude et piquant en blocs entiers. Pas de fioritures, pas de gastronomie pète-cul à la française, de guide Michelin et autres conneries qui font que notre pays est surestimé dans le monde.
C'est ça la cuisine que j'adore, celle qui est simple, accessible à tous, et qui remplit bien l'estomac. Autant vous dire que, la première fois qu'on voit Fitz, enfant, être débarqué à Castelcerf et se retrouver dans la cuisine avec Burrich, le maître d'écurie, et que celui-ci lui apporte une épaisse tranche de pain, une tranche de viande, du beurre et du fromage, j'ai salivé *_*


Personnage célèbre : Gordon Ramsay.

Je précise direct (histoire de pas commencer deux points par les mêmes mots) que j'ai plus la télé depuis 10 ans, que je regarde donc aucune émission, pas de télé-réalité ni rien.
En revanche, ce mec semble avoir une personnalité tellement explosive et tonitruante que j'ai entendu parler de lui jusque sur Internet. Ses sorties, ses répliques qui tuent, la violence de ses sentences face à un plat mal préparé, c'est extrêmement drôle et savoureux ^^

CE CHAMPIGNON EST TELLEMENT PAS CUIT
QU'IL A DIT QUE LA PRINCESSE ÉTAIT DANS UN AUTRE CHÂTEAU,
PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!!

Bien sûr, bien qu'étant moi aussi amateur de cuisine et adepte de la bonne bouffe, je serai jamais aussi impitoyable que lui, et c'est justement ce qui le rend sympathique. Gordon Ramsay c'est un peu le genre de personnage, tu fais tout pour mériter sa fierté, il t'en met plein la gueule, et tu en redemandes parce que c'est comme ça qu'on apprend... ah merde, Gordon Ramsay c'est le Docteur Cox XD
Bon bref, il a l'air doué, un peu soupe au lait mais très intéressant, j'adore ce mec, même si j'en sais très peu sur lui ^^


Aaah, voilà, c'était bien bon ! Maintenant il va être l'heure de vraiment manger, et la prochaine fois, on parlera donc de dieux et de mythes ! Encore un truc qui me branche à mort ! A bientôt pour un peu plus de geekerie et d'ici-là, passez une bonne journée, cultivez-vous et restez curieux-ses !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire