Barre-menu

18.8.17

Épisode pilote : crash test pour le Poing de Fer.

Je précise direct que ceci sera, contrairement à l'habitude, non pas mon avis sur une œuvre en général, mais sur une partie de celle-ci. Voyez ça comme un simple billet d'humeur qui pourrait avoir été intitulé "Pourquoi je ne regarderai pas Iron Fist" mais ça aurait été putaclic.
En plus, au moment où j'écris et poste cet article, ceux sur Daredevil et Jessica Jones, bien que déjà écrits, ne sont pas publiés parce qu'ils attendant la Grande Vague (qui est en cours de constitution par votre serviteur).
Mais donc ouais, voilà, ce sera un genre de review perso sur Iron Fist épisode 1.

10.8.17

Spider-cochon, Spider-cochon, il peut marcher au plafond...


Spider-Gwen : Ennemie publique ?

Auteurs : Jason Latour pour l'écriture et Robbi Rodriguez pour le dessin.
Origine : États-Unis.
Nombre de livres : 1.
Date de publication : novembre 2015 pour la publication originale, janvier 2016 pour l'édition en français.
Genre : comic, super-héros, action.

Dans une réalité alternative où Peter Parker n'est jamais devenu Spider-Man, c'est sa petite-amie Gwen Stacy qui a été mordue par une araignée radioactive. Après être devenue Spider-Woman, elle a été confrontée à la mort de Peter, puis à une crise du multivers.

Retournée dans son monde, Gwen est la proie de nombreux tourments. Son père, chef de la police, est le seul à connaître sa double-vie, mais elle l'évite et ne vit plus chez lui. Elle n'a pratiquement plus de vie personnelle, est recherchée activement pour la mort de Peter Parker et détestée publiquement à cause de Jonah Jameson qui a fait d'elle une terroriste.

1.8.17

Geek Contest n°5 : quand l'appétit va, tout va ! ♥


Eeeeet c'est l'heure du Geek Contest, quinte édition, celle que j'attendais impatiemment depuis un mois (en vrai j'avais oublié que ça arriverait aussi vite) parce qu'elle est centrée sur un sujet génial (et que j'adore).
... non je déconne, en fait je viens juste de trouver ce que j'allais y raconter, c'est dingue parce que parfois, même pour un sujet qu'on maîtrise et qui nous est très familier, on peut galérer pour avoir des idées pertinentes ^^

 Alors, petit rappel rapide, le Geek Contest c'est un thème choisi par le créateur, Kavaliero of the PieceofGeek, et cinq propositions faites par les participants dont lui-même répondant à cinq exigences : un film, une série, un jeu vidéo, un livre, et un objet ou personnage célèbre.
Et donc, pour cette fois on parle de dieux et myth... ah non, ça c'est la prochaine, encore un sujet de ouf que je vais adorer. T'fais chier Kav' ♥
On parle de bouffe.
Le sujet de la quinte Geek, c'est la nourriture. Allez, c'est parti.

28.7.17

Des sommaires tous propres.

Je sais que je poste pas des masses en ce moment, et c'est pas bien parce qu'en vrai j'ai une liste d'articles prévus longue comme le bras, mais je vais me sortir les doigts et reprendre tout ça. Donc ça là, c'est un article pour vous mettre au jus et annoncer les derniers retouchages du blog.

25.7.17

Harry Potter et l'aberration sans nom.


Harry Potter et l'Enfant Maudit.

Auteur : Jack Thorne - sur une idée originale de J.K. Rowling.
Origine : Angleterre.
Nombre de livres : 1.
Date de publication : 2016.
Genre : théâtre.

Grande-Bretagne, dans un avenir proche. Albus Severus Potter, fils cadet du Survivant, supporte très mal le poids de la figure paternelle. Pour beaucoup, il est indigne du nom des Potter : le Choixpeau magique l'a envoyé dans la Maison de Serpentard, il n'aime pas le Quidditch et se révèle très vite un élève médiocre.
Pire, son meilleur ami s'appelle Scorpius Malefoy, fils unique de Drago Malefoy, un Mangemort repenti.

Au détour d'une conversation, Albus apprend la peine d'Amos Diggory, vieux sorcier dont le fils est mort assassiné par Lord Voldemort une vingtaine d'années plus tôt. Or, le Ministère de la Magie, dirigé par Hermione Granger, a récemment saisi chez un ancien Mangemort un Retourneur de Temps.


Bon alors j'te préviens tout de suite, Internet, ça va spoiler dans tous les sens. Pour parler de ce livre comme je le souhaite, je vais devoir le raconter et le commenter. Parce qu'il y a, depuis qu'il est sorti, deux faits évidents à son sujet. Le premier c'est qu'il s'agit d'une merde infâme qui mérite à peine le titre de livre et qui a usurpé son titre de Harry Potter. Le second est que, comme à mon habitude, j'aime beaucoup avoir un avis personnel sur une œuvre donnée, du coup je n'ai lu ce livre que pour confirmer ou infirmer ce que j'en ai entendu et, le cas échéant, constater l'ampleur du désastre.
Ce sera pas faute d'avoir prévenu.



17.7.17

La boîte à musique des reprises vidéoludiques.

(Et ça rime. Paf. De rien. Bisous.)
Quand on me connaît un peu, on le sait, j'adore la musique. Je peux passer des heures à faire plein de trucs chez moi, dans mon appart' ou sur mon PC, tout en laissant tourner de la musique. Loin d'être un simple bruit de fond, elle capte facilement mon attention, je peux sans problème m'interrompre deux minutes pour écouter une partie que j'adore, fredonner sur un air que j'aime particulièrement.

De fait, il y a énormément de musique stockée sur mon PC, je suis du genre à lancer VLC et à plus m'en occuper, j'aime pas revenir sans cesse sur le clavier pour lancer des vidéos YT. Du coup, je fonctionne à la playlist, et il y en a notamment 3 qui sont entièrement dédiées aux bandes originales : une pour le cinéma en prises de vues réelles, une pour l'animation, et une pour les jeux vidéo.
Dans cette dernière, on trouve, outre les originales, pas mal de reprises, de réorchestration et de fanart (parce que non, le fanart ne se limite pas au dessin, l'art des fans couvre, par définition, tous les arts).
Certains noms comme Miracle of Sound ou Smooth McGroove ont d'ailleurs tendance à revenir.

Et c'est de ça que je voulais parler aujourd'hui. J'ai eu l'envie spontanée de partager (encore, je le fais de temps en temps) un peu de musique dans un article random en parlant de quelques unes de mes reprises de jeux vidéo préférées.